Interview Yannick Manset

 

Sur le terrain avec Yannick Manset (Arcueil Vision Nova)

 

Qui suis-je ?

Prénom : Yannick

Nom : Manset

Age : 25 ans

Lieu de résidence : Créteil

Mon autre passion : L’informatique

Mon rêve le plus fou : Ca aurait été de devenir footballeur professionnel

Mon pire cauchemar : Perdre un proche.

Mon trait de caractère le plus fort : Leader

 

Le futsal ?

Ma définition du futsal : C’est un sport différent du football à 11 dans le sens où ça se joue sur un terrain réduit et que c’est une discipline plus tactique, plus technique, plus spectaculaire.

Pourquoi le futsal : Un peu par hasard, j’ai assisté au match d’un club de Créteil et avec mon ancien coach Abib Benamar, nous nous sommes lancés dans l’aventure en créant le club de Créteil Montaigut il y a 6 ans. A cette époque, je joue à 11 pour Créteil en 17 ans nationaux.

Le plus beau but : C’est l’année dernière face à Colmar, on perdait 2-3, un ballon revient en milieu de terrain et sans me poser de question, je frappe directement dans la lucarne.

La personne auprès de laquelle j’ai le plus progressé : J’ai joué auprès de nombreuses personnes il est donc difficile de citer quelqu’un en particulier mais si je devais choisir je dirais Rachid Yagoub, mon coach actuel à Arcueil. A ses côtés, j’ai énormément progressé tactiquement et techniquement.

Le joueur qui m’a le plus impressionné : C’est un joueur avec qui j’ai joué au futsal à Créteil, Kevin Arfi. C’est à ce jour le joueur le plus technique que j’ai vu joué. Il faisait des trucs avec le ballon que je n’ai jamais revu. Il te faisait gagner des matchs sur des gestes parfois improbables.

Pratique du futsal depuis : 8 ans

1er club : Créteil Montaigut

En dehors du futsal : Je suis développeur en Informatique.

 

 

Sur le terrain ?

La veille au soir du match : Il y a entrainement donc nous sommes déjà un peu dans le match. De retour à la maison, je suis tranquille. Je ne pense pas spécialement au lendemain, je regarde la télé.

Le matin du match : Je suis debout assez tôt ce qui est valable pour la semaine également. Le matin du match, je suis toujours tranquille. Je regarde un peu la télé, je joue à Football Manager. J’essaie de me détendre.

Je prépare mes affaires : Je les prépare le matin quand on joue à domicile sinon tranquillement le soir quand on joue à l’extérieur.

Dans le car : Je suis avec les partenaires, on rigole ensemble, je suis toujours dans un esprit de détente, Il y a toujours Yassin Mohammed ou Adrien Gasmi pour chambrer.

En entrant dans le gymnase : Arrivé dans le gymnase je commence à me mettre en conditions, je fais le tour du terrain, je teste le parquet et regarde si les chaussures accrochent bien.

Dans le vestiaire : Là je commence à rentrer dans ma bulle. Généralement, je suis assis à la même place. Je rentre dans mon match. En général, je ne parle pas beaucoup. Je dis quelques mots parce que je suis capitaine mais c’est le coach qui prend véritablement la parole.

De mon côté, j’essaie de repenser à ce qui n’a pas été lors du dernier match, je repense aux consignes. Je me mets en condition pour bien débuter le match.

J’entre sur le terrain : La pression monte parce qu’il faut faire un résultat. J’observe mes coéquipiers pour voir si tout le monde est dans le même état d’esprit. Je prends un peu la parole pour donner quelques consignes. Il faut gagner le match.

Je sers la main de mon adversaire : C’est un signe de respect mais quand je le regarde c’est pour lui dire qu’il va perdre le match.

Je touche mon premier ballon : Il est très très important. Il permet de bien rentrer dans le match donc je m’applique au maximum pour la première passe ou le premier contrôle.

Je perds mon ballon : Il faut que je le récupère. Ca arrive mais il faut que je me replace ou que je le récupère.

Je réussi ma passe : Ca m’est en confiance et rassure. Ca libère pour la suite du match, c’est plus facile.

Je marque un but : C’est un moment important. Je ne marque pas beaucoup de buts. Je salue mes coéquipiers, mais en tant que défenseur je me remets de suite dans le match.

Le coach me reprend : Je suis à l’écoute, pas forcément d’accord mais à l’écoute. Maintenant si le coach me reprend c’est qu’il y a une raison, il y a forcément du bon à prendre. Je ne suis pas du genre à me frustrer.

Je perds le match : Je n’aime pas perdre comme beaucoup mais j’ai appris à relativiser la défaite. Parfois tu perds parce que c’est plus fort en face parfois parce que tu n’as pas été bon. Le plus important c’est de rebondir. Sur le coup, je n’y pense pas trop. On en reparle le lendemain, je n’aime pas trop en reparler à chaud.

Je gagne le match : On fait la fête. On regarde le classement pour voir si on fait une bonne opération. On profite du moment, nous avons un début de saison difficile, on ne s’y attendait pas forcément. Du coup, on reste une équipe qui se remet en cause tout le temps.

Je me change dans le vestiaire : On parle du match. Je ne suis pas du genre à repenser à ma prestation mais on rediscute du match avec les gars.

Je rentre chez moi : Je me repose. Je sors parfois avec des potes. La journée a été longue donc je me détends un peu.

 

 

Source: http://www.futsal-info.fr/

Torcy / SENIORS 2 et 3 plus de 3 ans
Hicham BOUCHAMA plus de 3 ans
3-4
SENIORS 2 / Cournevienne2 plus de 3 ans
SENIORS 2 / Cournevienne2 et SENIORS 1 / Champs/marne : résumés des matchs plus de 3 ans
5-2
SENIORS 1 / Champs/marne plus de 3 ans
3-1
SENIORS 1 / Courneuvienne AS plus de 3 ans
SENIORS 1 / Courneuvienne AS : résumé du match plus de 3 ans
SENIORS 2 : nouveau joueur plus de 3 ans
SENIORS 1 : nouveau joueur plus de 3 ans
Les Artistes / SENIORS 1 et 3 plus de 3 ans
SENIORS 2 : nouveau joueur plus de 4 ans
AVANT GARDE DE TROYES a commenté Bonne Vacances plus de 4 ans
Groupe Espoirs : nouveau joueur plus de 4 ans
Groupe Espoirs et 2 autres plus de 4 ans
Bonne Vacances plus de 4 ans
mai
Creteil Futsal Us
nov.